30.10 - 01.11.2014

Rencontres INEDITS 2014

National Film Archive - Prague

En 2014, les rencontres annuelles de l’association ont été organisées au Cinéma Ponrepo à Prague par les Archives nationales du film de République Tchèque (Národní filmový archiv –NFA) sur le thème du cinéma amateur dans l’ancien bloc soviétique.

En 2014, les rencontres annuelles de l’association ont été organisées au Cinéma Ponrepo à Prague par les Archives nationales du film de République Tchèque (Národní filmový archiv –NFA) du 30 octobre au 1er novembre. 

Jiří Horníček, conservateur en charge des collections de films amateurs, membre du conseil d’administration de l’association, a conduit alors un travail considérable pour entrer en contact avec des institutions, des associations, des cinéastes ou des chercheurs travaillant sur les films amateurs dans les pays de l’ancien bloc soviétique. 

Des intervenants de Pologne, de République Tchèque, d’Estonie, d’Allemagne, de Roumanie, de Slovaquie et d’Autriche se sont ainsi succédés pendant plusieurs jours autour de quatre thèmes :

  • journaux filmés et films de famille,
  • le mouvement du cinéma amateur et des clubs,
  • le film amateur comme phénomène social,
  • archiver et valoriser les films amateurs. 

Au terme de ces journées, la séance conçue avec les films conservés par les membres avait pour thème : « A travers le rideau de fer ». 

En ouverture, Mr. Roman, une performance de Martin Ježek, Freudl, Procházk a été présentée lors d’une séance publique. A partir des films d’une famille tchèque inconnue, tournés en 8 mm entre 1955 et 1981, les artistes ont conçu un spectacle avec deux projecteurs, une guitare, un orgue électroacoustique et un magnétophone. 

Quelques jours plus tard, Federico Ferrone et Michele Manzolini sont venus présenter leur documentaire Il treno va a Mosca autour du voyage, filmé en 8 mm, d’un jeune italien au Festival mondial de la jeunesse et des étudiants pour la paix et l’amitié à Moscou en 1957. 

Les membres ont aussi échangé sur leurs projets. Le Président, Alain Esmery, fait le compte-rendu de l’enquête qu’il a mené auprès de 33 cinémathèques européennes pour les 25 ans de la charte de SPA. Vincent Vatrican, directeur des Archives audiovisuelles de Monaco, présente des films des films inédits et restaurés tournés par Albert 1er lors de ses explorations. Plusieurs questions d’archivage numérique sont évoquées à partir des expériences monégasque et savoyarde. Enfin, l’assemblée générale vote un budget pour la création d’un véritable site internet pour l’association.

  • PARTAGER